France Suisse Romande Suisse Allemande Suisse Italienne Brésil Portugal Espagne Italie
Creapharma sur TwitterSignaler une erreur Imprimer

Symptômes zona

On distingue 3 différentes phases avec des symptômes variables pour caractériser un zona :

1.  Phase prodomale

2. Phase aiguë

3. Phase posthepétique (phase post-zostérienne)

Zona contagion femme enceinteZona contagion - Zona contagion femme enceinte
Remarquons tout d'abord que les patients sont contagieux par contact direct et cela pendant une semaine suivant l'apparition des lésions vésiculaires (après le début de la phase aiguë).

Mais attention les patients atteints de zona ne vont pas transmettre le zona mais la varicelle (car il s'agit bien du virus de la varicelle). Attention donc aux femmes enceintes qui n'ont pas eu la varicelle, il faudra donc ne surtout pas s'approcher d'une personne qui a un zona en phase aiguë (voir complications de la varicelle pour femme enceinte).

1. Phase prodomale ou prodomique - Avant l'éruption cutanée (1 - 5 jours)

Tout d'abord dans une première phase et donc avant l'éruption cutanée, voici les symptômes typiques d'un zona :

- Douleurs, picotement, sensation de brûlure ressentis au niveau nerveux (par exemple un nerf sur le thorax). On note que les symptômes apparaissent d'une façon localisée, comme d'un seul côté du corps ou à un endroit bien précis.

- Parfois légère fièvre, symptômes gastro-intestinaux

2. Phase aiguë - Pendant l'éruption cutanée (2 - 4 semaines)

Dans la phase aiguë ou pendant l'éruption cutanée du zona on observe :

- Une éruption cutanée, c'est-à-dire des petites vésicules sur une peau rouge (fond rouge) localisée seulement sur une partie du corps. Au début le liquide des vésicules est clair mais il peut devenir plus sombre après quelques jours, ensuite les vésicules sèchent et forment des croûtes et finalement tombent, le cycle complet jusqu'à ce que les vésicules tombent peut durer de 2 à 4 semaines.

Zona symptômes douleursLa localisation de l'éruption se fait généralement sur le thorax avec un tracé des vésicules plus ou moins horizontal ayant la forme d'une ceinture, d'ailleurs zona signifie ceinture en grec ancien. Le zona peut également apparaître au niveau de la tête comme sur le front, les joues, le visage (zona facial), l'oreille (zoster oticus) ou autour d'un oeil (herpès zoster ou zona ophtalmique).
Les zones et nerfs les plus touchés par le zona sont la région thoracique (53% des cas), cervicale (20%), le trijumeau (15%) et la région lombo-sacrée (11%).
Chez les patients fortement immunodéprimés, comme ceux atteints par le VIH-Sida, la région touchée peut apparaître de manière diffuse.

- Une très forte douleur, parfois presque insupportable au niveau de l'éruption cutanée

3. Phase postherpétique - Après l'éruption cutanée - Phase post-zostérienne

Dans certains cas, le zona peut laisser des complications. On parle alors de neuralgies posthérpétique ou de névralgie post-zoster (zoster=zona), il s'agit d'une des principales complications du zona. La durée de cette névralgie (douleur au niveau d'un nerf) est d'un mois au minimum et peut perdurer pendant des mois. Cette complication est surtout problématique chez des sujets âgés.

Voici les symptômes typiques d'une névralgie post-zoster :
- Douleurs, brûlures dans la zone où était présente l'éruption cutanée de zona
- Sensation de douleur permanente
- Forte sensibilité lorsqu'on touche
Ces complications du zona peuvent véritablement perturber les tâches quotidiennes comme manger ou dormir. Dans certains cas, cela peut même mener à une dépression.

Il faut noter qu'afin de limiter ces complications, il est important d'instaurer rapidement un traitement, plus le traitement commence tôt et meilleur seront les chances d'une guérison du zona sans complications.

Remarque générale
Relevons que parfois les symptômes du zona peuvent être confondus avec l'herpès (une autre infection virale) ou avec une appendicite (certainement au niveau de la douleur).

Diagnostic

Le diagnostic du zona repose principalement sur l'observation des boutons de zona sous forme d'une ceinture sur le côté droite ou gauche du corps (voir ci-dessus sous symptômes). Le médecin peut également demander une analyse qui repose par exemple sur la détection du virus du zona (herpes virus varicellae) pour confirmer le diagnostic.

Les tests de laboratoire qui permettent d'identifier le virus sont le PCR, ELISA ou encore l'immunofluorescence.

Complications

Les complications du zona peuvent être graves, en particulier si cette affection n'est pas soignée correctement. Les principaux risques pour la santé sont :

- Névralgie post-zona (névralgie post-herpétique). Il s'agit d'une forte douleur qui ressemble à une sciatique au niveau de la sensation de douleur (comme une "décharge électrique"). Les nerfs lésés, continuent d'envoyer des impulsions nerveuses au cerveau, ce dernier comprend cet influx comme une douleur.

- Perte de vision : le virus peut toucher les yeux (cornée, rétine, nerfs) et abîmer le nerf optique, ce qui peut aboutir à une perte de vision, une douleur et une augmentation du risque infectieux. On parle aussi de zona ophtalmique, dans ce cas il faudra consulter impérativement et rapidement un médecin.

- Troubles neurologiques : cette infection peut toucher le cerveau et provoquer des complications comme une encéphalite, une méningite, une paralysie faciale ou encore des troubles de l'audition.

- Infections cutanées: le zona peut augmenter le risque de développer des infections cutanées comme la cellulite, l'impétigo ou les abcès. Dans des cas plus graves on peut observer une contamination bactérienne (surinfection provoquée directement ou indirectement par le virus du zona comme en cas de grippe) au niveau sanguin (sepsis ou septicémie), une endocardite, une glomérulonéphrite ou une pneumonie.

Lire la suite : traitement zona - vaccins zona

Question au pharmacien (Van)

Q. "J´ai contracté un herpes-zoster facial droit au Portugal où j´ai reçu un traitement de la phase initiale avec succès qui m´a cependant laissé avec une grande sensibilité de toute la région atteinte mais sans graves séquelles, je pense, car aucun traitement postérieur ne m´a été prescrit! Je continue à être incomode par des démangeaisons parfois quasi insupportables! Je possède encore un reste non périmé d´une pommade NEODOR prescrite au Portugal qui me soulage des démangeaisons sur la peau non irritée mais que j´ai peur d´utiliser en post-cure! Qu´en pensez-vous?"

R. Je n’ai malheureusement trouvé aucune information concernant le Neodor prescrit au Portugal. Ce médicament étant périmé, je vous déconseille son utilisation, bien qu’en général les firmes pharmaceutiques se donnent tout de même une marge de manœuvre. En effet, elles mettent une date de péremption sur les emballages de médicaments, mais si on dépasse de 1 à 2 mois, cela ne gêne en principe pas l’utilisation des médicaments. Bien sûr, cela dépend encore de la nature du médicament, de son conditionnement. Ce dernier permet une meilleure action du médicament, mais également sa conservation.

Dans votre cas, le tube de crème a déjà été ouvert. Et même si la date de péremption n’était pas passée, un tube ouvert ne doit se garder que de 6 mois à 1 année. Ainsi, dans tous les cas, il est important de jeter le tube que vous avez en votre possession.

Pour calmer les démangeaisons dont vous souffrez, il existe des crèmes à base de cardiospermum que vous pouvez appliquer, soulageant le prurit. Vous les trouverez sans ordonnance dans votre pharmacie habituelle. Vous pouvez l’essayer quelques jours.

Si vous ne ressentez pas un effet positif, vous pourriez demander à votre médecin de vous prescrire des médicaments à avaler qui soulageront davantage vos démangeaisons, comme l’Atarax par exemple.

Question posée par Jacques - Vous aussi posez vos questions sur Creapharma

Derniers messages sur le forum zona

Dernier message

POSEZ VOS QUESTIONS SUR LE FORUM ZONA



Détails de rédaction: cet article a été modifié le 08.02.2015.
Contrôle qualité
Dernière mise à jour:
08.02.2015

Révision médicale de la page:
Mise en page (design, photos, animations):


Correction de syntaxe, orthographe et grammaire:


voir aussi

Quickinfos top

Thèmes



BMI

NEWS

7 informations très intéressantes sur la vitamine D

Le soleil est la source principale de la synthèse de vitamine D...

Nouveau livre de Creapharma

         
    





Posez vos questions

_________________________

Facebook

   




   



quicksite Powered by quicksite v 4.7.5 © 2002-2015 All rights reserved     © Creapharma.fr


Dernière mise à jour du site: 20.04.2015