Piqûres de moustique

Définition des piqûres de moustique

Définition des piqûres de moustiqueLa piqûre de moustique est une petite lésion de la peau qui apparaît lorsqu’un moustique pique une personne. La piqûre est due à l’injection d’un anti-coagulant par l’insecte afin de maintenir le sang liquide et ne pas se boucher sa trompe.

Causes

Contrairement aux autres insectes qui piquent pour se défendre, le moustique femelle aspire le sang humain pour se nourrir. Le sang lui est nécessaire pour la maturation de ses œufs, c’est pourquoi, ce sont les femelles qui piquent.

Au moment où le moustique nous pique, il diffuse de la salive contenant un produit destiné à empêcher le sang de se coaguler. L’organisme réagit de suite en mobilisant ses moyens de défense et libère une substance appelée histamine.

C’est cette réponse qui entraîne la rougeur et la sensation de démangeaison au niveau de la zone piquée.

Certaines peaux sont plus fréquemment piquées que d’autres. Des chercheurs néerlandais ont démontré début 2012 que les moustiques sont attirés par certaines bactéries de la peau et en particulier les odeurs émises par ces micro-organismes. Comme les bactéries varient d’une peau à l’autre cela explique pourquoi certains individus sont plus souvent piqués.

Les moustiques ont aussi une préférence pour certaines odeurs synthétiques, l’usage de parfum peut donc favoriser les piqûres.

Il en est de même pour le climat, une température avoisinant les 15 à 30 °C contribue à l’arrivée des moustiques, surtout quand l’humidité ambiante est élevée.

Symptômes piqûres de moustique

Les symptômes reflètent le plus souvent une réaction cutanée sans gravité pour l’organisme. Ce qui caractérise la piqûre de moustique c’est l’envie permanente de se gratter. Elle se manifeste habituellement et immédiatement par une ou plusieurs taches rouges qui démangent, dans la zone percée. Quelquefois, la rougeur est accompagnée de douleur ou de gonflement au point de la piqure mais ce n’est jamais dangereux sauf pour les personnes allergiques qui doivent faire plus attention et consulter un médecin en cas de manifestation de l’allergie (apparition de bouton ou d’œdème).

Médicaments piqûres de moustique

Les traitements des piqûres de moustiques peuvent être d’ordre préventif ou curatif.

Traitement préventif

Traitement préventif piqûres de moustiquePour empêcher les moustiques de piquer, l’utilisation de lotions, de spray ou de gel à base de diéthyltoliamide (DEET) s’avère être le plus efficace. L’application de ces répulsifs anti-moustiques sur tout le corps découvert repousse les moustiques et permet de se protéger de leur piqure. Il faut cependant faire attention car ces produits ne sont pas adaptés aux enfants de moins de deux ans. Des risques d’effets secondaires peuvent survenir. Il vaut donc mieux bien habiller votre enfant pour éviter qu’il ne soit piqué.

Dans les zones à forte fréquentation de moustiques, les moustiquaires sont de loin les meilleurs moyens de protection. En plus de leur efficacité, elles peuvent être indiquées sans danger même pour les petits enfants.

Moustiques de nuit
Il existe aussi des sprays à base d’icaridine, une molécule efficace pour prévenir les piqûres des moustiques qui agissent la nuit, par ex. en Suisse vendu sous le nom de Anti-Brumm Night Lotion (Vifor). Remède indiqué chez les enfants de plus de 2 ans, pour plus d’informations demandez conseil à votre pharmacien.

Pour les chambres fermées, les diffuseurs d’insecticide constituent une autre alternative pour repousser les moustiques mais leur usage n’est pas très conseillé si vous avez des enfants.

Pensez également aux anti-moustiques naturels. En posant sur les rebords de vos fenêtres des plantes de basilic ou des géraniums en pot, vous limiterez leur entrée dans votre maison. Mettre des bols d’infusion de thé où vous aurez ajouté une gousse d’ail pressée peut aussi être efficace.

Lire : répulsifs pour prévenir la malaria (dossier écrit par une pharmacienne)

Traitement curatif

Traitement curatif piqûres de moustique

Lors de la présence de signes de gravité, il est indispensable de se faire immédiatement consulter par un médecin.

Dans le cas d’une piqûre bénigne, la démangeaison ou la douleur peut facilement être soulagée par l’utilisation d’une compresse glacée ou d’une compresse trempée dans du vinaigre blanc.

Il existe également des crèmes, des pommades, des gels ou des lotions qui apaisent les démangeaisons et qui sont disponibles en pharmacie.

Remèdes naturels lors de piqûres de moustique – Phytothérapie piqûres de moustique

Certaines huiles essentielles et plantes médicinales ont une vertu répulsive et permettent de chasser les moustiques.

Remèdes naturels lors de piqûres de moustique

L’essence de citronnelle est le plus connu mais d’autres produits comme les huiles essentielles de mélisse (lire spray à la mélisse), basilic, de citron, de myrrhe, de romarin, de bois de cèdre, de genévrier ou de pin peuvent également être efficaces.

Si vous vous êtes déjà fait piquer, l’application du jus de bulbes d’oignons écrasés sur le point de piqûre aide à soulager la douleur et la démangeaison. Vous pouvez également masser le bouton avec deux gouttes d’huile essentielle de lavande.

Bons conseils pour soigner les piqûres de moustique

Quelques attitudes relevant du bon sens contribueront à réduire les risques d’être piqué par les moustiques :

– Dès que vous allumez les lumières de vos chambres, pensez à fermer les fenêtres. Ne restez pas non plus à côté d’une source de lumière ou d’un feu car la lumière et la chaleur attirent les moustiques

– Portez des vêtements couvrants, surtout les bras et les jambes, pour sortir la nuit

– Evitez de porter des habits trop amples, trop colorés ou trop foncés car vous pourrez attirer les moustiques

– Ne mettez pas trop de parfums car certaines odeurs favorisent la piqure de moustique

Lire aussi : piqûres d’insectesmalaria (paludisme)

Comment traduit-on la piqûre de moustique dans d’autres langues ?
Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 03.08.2015

Thèmes