PUBLICITE
France Suisse Romande Suisse Allemande Suisse Italienne Brésil Portugal Espagne Italie
Devenir membre | S'identifier:
Creapharma sur TwitterSignaler une erreur Imprimer

Cellulite

Définition de la cellulite

cellluliteLa cellulite est une modification particulière des cellules graisseuses et des fibres dites collagènes. La cellulite est en fait le résultat d'une accumulation excessive de graisses dans les couches profondes de la peau. La cellulite réduit la circulation sanguine et provoque des problèmes au niveau du métabolisme cellulaire.
Elle concerne également la mobilisation de l’eau dans certains endroits du corps humain. Connue sous d’autres noms comme la peau d’orange, le capiton, ou la lipodystrophie superficielle, elle est appelée panniculopathie oedématofibrosclérotique ou PEFS par les scientifiques.
La cellulite est un état inesthétique qui touche surtout les femmes.

 

Causes de la cellulite

Rappelons que la peau comprend trois couches superposées : l’épiderme qui forme le revêtement externe sous lequel se trouvent successivement le derme et l’hypoderme. Sur ce dernier se logent les cellules graisseuses ou adipocytes. Elles s’y répartissent dans de petites chambres limitées en haut par l’épiderme, en bas par le muscle et latéralement par des murs de fibres.

Lorsque les réserves de graisse se surchargent, ces chambrettes cernées par les fibres se dilatent et donnent extérieurement, à la surface cutanée, un aspect irrégulier comme la peau d’orange. Il en résulte également une compression des vaisseaux d’irrigation locale. Par la suite, les déchets ou toxines s’éliminent mal et l’eau est retenue dans l’organisme. C’est la formation de la cellulite (voir l'infographie ci-dessous).

Parmi les hormones, les oestrogènes sont de loin les plus fréquemment responsables de la surproduction d’adipocytes. Les troubles hormonaux et certaines périodes physiologiques de la femme impulsent l’apparition de la peau d’orange. Il en est de même pour la phase pubertaire, la grossesse et la préménopause.

- Les individus qui prennent des médicaments œstrogestatifs (pilule), antihistaminiques, ou corticoïdes attrapent facilement la cellulite.

- Certaines mauvaises habitudes alimentaires favorisent l’excès de réserve lipidique dans l’organisme. Les personnes qui aiment les aliments trop salés, gras et pauvres en fibres, farineux ou trop sucrés sont les plus exposées au problème de cellulite.

surpoids et cellulite- La sédentarité accroît l’accumulation de graisse et entrave la fluidité de la circulation des flux veineux et lymphatiques. L’obésité provoque la production supplémentaire d’hormones souvent responsables de la peau d’orange.

- Le fait de fumer accentue les troubles de la circulation sanguine engendrés par la cellulite.

- En outre, la perturbation du retour veineux, comme les varices, le lymphoedème ou rétention de lymphe due à l’obstruction des vaisseaux lymphatiques et la rétention d’eau aggravent l’apparition du capiton.

- Le facteur héréditaire et le stress jouent un rôle non négligeable dans la formation de la cellulite.


Symptômes de la cellulite

La cellulite touche essentiellement les femmes, elle se manifeste par l’aspect inesthétique de la surface cutanée, identique à la peau d’orange.

cellulite symptomesElle se situe généralement sur le cou, les fesses, le ventre, la zone latérale, derrière les bras et sur les parties postérieures des cuisses. La zone d’apparition de la cellulite varie suivant la morphologie de chaque individu. La cellulite des femmes plus minces se trouve surtout sur les cuisses et les fesses, dessinant la fameuse « culotte de cheval », tandis que celle des personnes rondes se situe au niveau des seins, des cuisses ou des ventres.

Les zones atteintes de la lipodystrophie paraissent lourdes et serrées. Elles deviennent douloureuses à la palpation ou à la pression.

Les capitons sur la partie interne des genoux et les chevilles proviennent des insuffisances veineuses et lymphatiques. La peau facilement ecchymotique est marbrée et peut présenter des formations variqueuses. Le patient se plaint de sensations de lourdeur, de crampe ou de fourmillement aux jambes.


Diagnostic de la cellulite

Le diagnostic de la cellulite est facile, la compression de la peau concernée met en évidence l’aspect irrégulier de la surface cutanée. Les enquêtes sur la recherche des causes et des facteurs de risque orientent le patient et éventuellement le médecin à prendre les mesures thérapeutiques appropriées.


Complications de la cellulite

La cellulite dérange énormément les femmes du fait du problème esthétique qui en suit. Au fil de son évolution, les graisses sous-cutanées s’épaississent et se densifient. Elles resserrent les vaisseaux sanguins et les nerfs. En conséquence, les patients souffrent d’embarras physiques et d’une hypersensibilité douloureuse au toucher même au moindre effleurement de la zone concernée. À long terme, la peau d’orange entraîne l’accumulation de toxines dans l’organisme.


Traitement de la cellulite

La cellulite déjà au stade très avancé ne peut pas être éliminée de façon radicale. Le but du traitement dans ce cas consiste à donner une apparence moins désagréable à la peau. Des séances répétées perdurent le résultat esthétique escompté.

Les activités sportives s’avèrent indispensables dans la lutte contre la cellulite. Ceux-ci se combinent obligatoirement avec un changement des mauvaises habitudes alimentaires. Il s’agit de boire de l’eau (2 litres par jour) régulièrement et de modérer le sel, les sucres et la farine. Le régime « anticellulite » favorise également la consommation de légumes et de fruits.

Le massage manuel est complémentaire aux autres méthodes pour traiter la cellulite. Il convient de l’effectuer tous les deux jours dans un environnement paisible. Les techniques correspondant à chaque étape doivent être assez précises et fermes sans pour autant traumatiser la peau. Prendre une douche avant la séance de massage accroît l’efficacité des huiles essentielles utilisées et favorise la relaxation des muscles.

Le kinésithérapeute traite la cellulite par le drainage lymphatique. Il s’agit d’un massage doux constitué de différents degrés de pressions et qui améliore la circulation du sang et l’évacuation des toxines dans la partie affectée par la cellulite.

La surélévation des jambes, la variation de la posture et les bains froids limitent l’évolution de la cellulite des membres inférieurs.

De nos jours, il existe des méthodes thérapeutiques pointues pour gérer le développement de la cellulite. Les crèmes ou gels contiennent des substances réduisant le taux des graisses sous-cutanées. Cela dit il est toujours difficile de savoir si ces crèmes ont une réelle efficacité contre la cellulite, demandez conseil à un spécialiste comme un médecin ou pharmacien.

Finalement la mésothérapie et la lipolyse sont des techniques qui consistent à injecter des produits dans la lésion même et peuvent aider en cas de cellulite.


Phytothérapie cellulite

- Le thé vert fait partie des plantes les plus utilisées en cas de cellulite. Ses composants détruisent et éliminent les graisses. Ils fluidifient les vaisseaux et évacuent les toxines de tous les organes du corps.

- L’algue marine possède aussi une vertu détoxiquante.


Bons conseils cellulite

La cellulite est parfois inévitable à cause de l’hérédité, toutefois, quelques précautions qui consistent pour résumer à améliorer le style de vie vers une direction plus saine, peuvent aider à réduire les risques (comme on l'a déjà vu en partie sous traitements cellulite), ce sont :


- adoptez une alimentation saine 


- faites des exercices physiques régulièrement

 

offrez-vous des moments de détente pour limiter le stress


- buvez beaucoup d'eau, 2 litres par jour si possible

 

évitez les vêtements qui peuvent gêner la circulation sanguine et lymphatique ainsi que les chaussures à talons hauts

 

- abstenez-vous de vous immobiliser longtemps en position debout ou assise

 

- prenez régulièrement des bains froids

 

- consultez votre médecin afin de bien déterminer la cause de votre cellulite et la traiter convenablement.


Détails de rédaction: cet article a été modifié le 15.05.2014.
Contrôle qualité
Dernière mise à jour:
15.05.2014

Révision médicale de la page:
Mise en page (design, photos, animations):


Correction de syntaxe, orthographe et grammaire:


Quickinfos top

Thèmes



Inscription newsletter


BMI

NEWS

7 bons conseils pour prévenir Alzheimer (étude)

WASHINGTON - La maladie d’Alzheimer fait de plus en plus parler d’elle en faisant souvent la une des médias et presque chaque semaine...

Infarctus du myocarde chez la femme, 5 informations essentielles à connaître

Creapharma résume pour vous 5 informations essentielles pour mieux identifier et prévenir cette maladie

_________________________

Facebook

   




   

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter !   

quicksite Powered by quicksite v 4.7.5 © 2002-2014 All rights reserved     © Creapharma.fr


Dernière mise à jour du site: 01.09.2014