Cancer de la peau (carcinome et mélanome)

Résumé sur le cancer de la peau

Le cancer de la peau se caractérise comme tout cancer par une croissance anormale des cellules, dans ce cas celles de la peau. Ce cancer se divise principalement en deux types: le cancer de type non-mélanome ou carcinome (carcinome basocellulaire, carcinome spinocellulaire) et le type mélanome.

Le cancer de la peau est un cancer très fréquent et continue de progresser, notamment dans les pays riches ou industrialisés. On estime que dans certains pays comme la Suisse une personne sur trois développera un cancer de la peau au cours de sa vie. D’autres pays riches en terme de PIB par habitant comme l’Australie ou le Canada sont également très touchés par ce cancer, probablement car les habitants de ces pays ont en général la peau claire (descendants en partie de Britanniques), ont l’argent de voyager et s’exposent plus que de raison au soleil. Remarquons que les Australiens n’ont pas forcément besoin de quitter leur pays pour trouver un soleil abondant et puissant, dans ce pays de la taille d’un continent.

Il faut savoir que les hommes meurent davantage de mélanome que les femmes. Les raisons de cette différence entre sexes ne sont pas encore claires, peut-être un dépistage plus tardif chez les hommes ou des origines biologiques.

Le plus souvent, le cancer de la peau se manifeste sous forme de cancer de type non-mélanome ou carcinome, avec surtout deux types: le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire. Comme le cancer de type non-mélanome ne forme pas de foyers secondaires, ce que l’on appelle des métastases, la possibilité d’en guérir est relativement bonne.

En revanche, le mélanome, cancer de la peau malin, est dangereux. Il fait partie des formes de cancer les plus agressives, car il forme souvent des métastases. Les patients ont de bonnes chances de guérison à la seule condition que le mélanome soit découvert et enlevé à un stade très précoce. Le dépistage précoce est donc essentiel dans toute stratégie de prévention.

La principale cause du cancer de la peau est l’exposition aux rayons UV de la lumière du soleil ou de rayons UV artificiels comme le solarium, en particulier une exposition aux UVB (davantage d’informations sur les rayons UV). D’autres facteurs associés au cancer de la peau incluent des antécédents familiaux de cancer de la peau, des syndromes génétiques tels que pigmentaires comme le xeroderma pigmentosum (maladie rare), le tabagisme, une infection, etc. Les gens à la peau très claire et ceux qui s’exposent beaucoup au soleil appartiennent aux principaux groupes à risque.

Le cancer peut apparaître sous forme de blessure ou de tache sur la peau, il s’agira de contrôler en particulier les grains de beauté. Des couleurs différentes sur la tache ou grain de beauté (où peut se trouver le cancer de la peau), un plus grand diamètre (qui augmente avec le temps) ou encore des contours mal définis sont des signes possibles d’un cancer de la peau qui demandent de consulter un médecin rapidement. En outre, d’autres symptômes du cancer de la peau comprennent des démangeaisons, des douleurs, des saignements, etc.

Le diagnostic se fait par un médecin et en particulier par un dermatologue suite à une observation visuelle. En cas de doute le médecin peut aussi effectuer des biopsies ou des radios (rayons X).

En raison de son potentiel métastatique élevé à un stade avancé, le mélanome est un type de cancer extrêmement grave qui peut conduire le patient à la mort s’il n’est pas rapidement traité. La thérapie dépend du type de cancer (non-mélanome ou mélanome), en général le premier traitement est l’ablation chirurgicale. La chimiothérapie, la radiothérapie et l’immunothérapie peuvent également être utilisées. Des nouveaux traitements comme l’ipilimumab (Yervoy) sont particulièrement efficaces contre des mélanomes au stade avancé.

Des études ont montré que les composés extraits de végétaux, tels que le resvératrol, sont efficaces et seraient un possible traitement pour le futur.

crème solaire cancer de la peauIl est important que le patient fasse régulièrement, par exemple 2 à 3 fois par an, un auto-examen de sa peau (en cas de symptômes ou signes suspects, consultez au plus vite un médecin) et d’adopter des mesures préventives comme éviter l’exposition au soleil entre 10h et 16h, toujours appliquer une crème solaire avec un indice de protection solaire (IPS) d’au moins 15 (à lire: crème solaire en fonction de votre type de peau), éviter les cabines de bronzage artificiel (solarium) ou encore utiliser une protection adéquate en cas d’exposition au soleil comme un chapeau ou une casquette. Faites aussi un contrôle annuel (check-up) chez votre médecin ou dermatologue qui va examiner toute votre peau.

Cancer de la peau définition

Cancer de la peau cause

Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 03.08.2015

Thèmes