Devenir membre | S'identifier:
Ebook
France Suisse Romande Suisse Allemande Suisse Italienne Brésil Portugal Espagne Italie
Creapharma sur TwitterSignaler une erreur Imprimer

Dengue

Résumé sur la dengue

La dengue ou fièvre dengue est une maladie causée par un virus du genre Flavivirus, transmis par la piqûre d'un moustique appelé Aedes aegypti, ce dernier compte 4 sérotypes: DEN1, DEN2 et DEN3 DEN4. Cette maladie infectieuse est surtout endémique dans les régions tropicales et subtropicales, en particulier en été ou pendant la saison des pluies. Lire définition dengue - causes

La dengue provoque un syndrome de type grippal, dans certains cas on peut observer des complications potentiellement mortelles (dengue sévère ou dengue hémorragique). En cas de détection précoce et avec un accès à des soins médicaux adaptés, le taux de mortalité de la dengue est inférieur à 1% (source, OMS, septembre 2013). Actuellement il n’existe pas de traitement spécifique pour la dengue ou la dengue sévère.

Augmentation des cas de dengue
Au cours des dernières décennies on a observé une augmentation très importante de l'incidence de la dengue, l'OMS estime qu'en septembre 2013 plus de 2,5 milliards de personnes, soit plus de 40% de la population mondiale, sont exposées au risque de cette maladie virale. Il pourrait y avoir chaque année de 50 à 100 millions de cas de dengue dans le monde.

Transmission
La transmission de la dengue s'effectue
par la piqûre d'un moustique (Aedes aegypti) infecté par le virus. Le moustique Aedes aegypti est diurne, c'est-à-dire qu'il vit pendant la journée. Le moustique transmet le virus par la salive en piquant la peau humaine, le virus se multiplie ensuite dans le sang humain. Il se multiplie en présence d'eau propre et stagnante, c'est pourquoi dans les régions endémiques il faudra retirer tout objet pouvant contenir de l'eau stagnante.

Symptômes et diagnostic
Les symptômes de la dengue incluent des douleurs musculaires, une fièvre élevée, des douleurs articulaires, des vomissements, des nausées, etc. En cas de dengue hémorragique ou dengue sévère (une forme grave de la maladie), des saignements surviennent après la diminution de la fièvre. En cas de dengue hémorragique, il faudra avoir une grande attention (consulter immédiatement un médecin) en cas d'intenses douleurs abdominales, de cyanose ou de saignements spontanés. Lire symptômes

Le diagnostic repose sur une anamnèse (historique) et sur les
symptômes rapportés par le patient. Des tests sanguins peuvent parfois être nécessaires pour confirmer avec certitude la maladie (on peut la confondre avec une grippe). Récemment, une étude a été menée en se concentrant sur le développement de méthodes de diagnostic pour la détection précoce du virus de la dengue, comme la recherche de la protéine NS1 du virus. Lire: diagnostic

Traitements
fièvre dengueLe traitement de la dengue est symptomatique, il consiste à soigner les symptômes de la maladie (douleurs, fièvre). Il faut éviter l'utilisation de médicaments à base d'acide acétylsalicylique. De nouveaux traitements sont en cours de test et reposent sur l'utilisation d'anticorps humains naturels. Lire traitement

Le meilleur moyen de prévention est l'utilisation de lotions anti-moustiques pendant la journée et surtout de limiter les collections d'eau stagnantes dans les villes ou leurs banlieues (ex. les grandes villes de l'hémisphère sud comme Rio de Janeiro au Brésil). Lire: bons conseils dengue

Interview sur la dengue

Voici un interview exclusif pour Creapharma avec un médecin spécialiste de cette maladie, le Dr. Renato Ferneda de Souza, infectiologue brésilien (un pays très touché par la dengue) basé São José do Rio Preto dans l'état de Sao Paulo (Brésil).

Existe-t-il de nouveaux traitements contre la dengue ou même des vaccins pour prévenir cette maladie ?
Pour le moment, il n'existe aucun traitement spécifique de la dengue. Le traitement est symptomatique (clinico-symptomatique), c'est-à-dire : le remplacement des liquides du corps perdus, le contrôle de la fièvre et une surveillance clinique jusqu'à la fin de la maladie.

Concernant le vaccin, comme la dengue est provoquée par 4 types de virus différents, un vaccin efficace existera seulement quand on arrivera à mettre au point un vaccin qui agira sur ces 4 types de virus, mais actuellement certaines difficultés techniques empêchent son bon développement. Des recherches sont en cours dans le monde entier (ndlr. exemple une recherche clinique à Bellinzone en Suisse sur ce sujet et en particulier sur des anticorps).

Les insecticides classiques sont-il efficaces contre les moustiques qui véhiculent la dengue ?
Oui, l'Aedes aegypti (le moustique de la dengue), tout comme les autres insectes, est sensible à l'action d'insecticides classiques, il n'est donc pas nécessaire d'utiliser des insecticides spécifiques contre la dengue.

Quelle mesures faut-il adopter au niveau d'une population pour prévenir la dengue ?
L'important est de maintenir tous les récipients (qui pourraient contenir de l'eau) secs, l'utilisation de moustiquaires ou encore d'insecticides comme des produits répulsifs (ex. spray).

Si une personne ressent des douleurs dans le corps, des maux de tête, de la fièvre ou des saignements celle-ci devra rapidement consulter un médecin ou un hôpital (y compris les urgences).

La dengue hémorragique est la forme la plus dangereuse de la maladie, est-il possible d'attraper cette forme de dengue au premier contact avec le moustique de la dengue ?
Oui. Comme vous l'avez relevé, la dengue hémorragique - connue aussi sous le nom de fièvre hémorragique de la dengue - est la forme clinique la plus grave de la maladie. Quand on observe des épisodes de saignements ou de "fuite" au niveau sanguin ou des tissus ainsi qu'un déséquilibre hémodynamique (instabilité de la pression artérielle, par exemple) il est important pour le médecin d'avoir un suivi précis et consciencieux de la dengue hémorragique. Pour revenir à votre question, oui il est possible d'attraper directement cette forme hémorragique à la première piqûre d'un moustique infecté. Mais c'est un fait qu'une personne qui se fait piquer une nouvelle fois par un moustique (la première fois elle a eu une dengue classique) avec une forme différente du virus de la dengue aura plus de risque d'évoluer vers la forme hémorragique de cette maladie, mais ce n'est pas une règle absolue.

Inteview réalisé par Matheus de Sá (pharmacien) pour la version brésilienne du site Creapharma.fr, traduit du portugais du Brésil par Xavier Gruffat (pharmacien) (www.criasaude.com.br)

Comencez par lire ce dossier par : définition dengue - Par  (rédacteur en chef, pharmacien)

Mieux connaître la maladie Traitement & Prévention Interactif
Définition & Statistiques Traitements Forum
Causes & Transmission Phytothérapie Posez vos questions médicales
Symptômes Bons conseils
Diagnostic Prévention
Complications

Questions intéressantes sur la dengue (de notre forum)

Précautions contre la dengue : voici mes symptômes, puis-je prendre de l'ibuprofène?

Derniers messages sur le forum dengue 

Dernier message

POSEZ VOS QUESTIONS SUR LE FORUM DENGUE


Détails de rédaction: cet article a été modifié le 04.11.2013.
Contrôle qualité
Dernière mise à jour:
04.11.2013

Révision médicale de la page:
Mise en page (design, photos, animations):


Correction de syntaxe, orthographe et grammaire:


Commentaires

Ajouter un commentaire

Quickinfos top

Thèmes



Inscription newsletter


BMI

NEWS

Les médicaments à base de plantes parfois très toxiques pour le foie !

LONDRES - Les médicaments à base de plantes médicinales et les suppléments alimentaires, toujours plus à la mode...

Du thé vert pour la mémoire

BÂLE - Une étude suisse parue il y a quelques semaines a cherché à mieux comprendre les effets du thé vert (Camellia sinensis) sur le cerveau et notamment sur les processus de mémorisation.

_________________________

Facebook

   




   

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter !   

quicksite Powered by quicksite v 4.7.5 © 2002-2014 All rights reserved     © Creapharma.fr


Dernière mise à jour du site: 17.04.2014