Mal de gorge

Résumé sur le mal de gorge

mal de gorge résumé

Comme son nom l’indique le mal de gorge est une douleur située au niveau de la gorge qui est dans la plupart des cas bénin mais néanmoins très douloureux. En automne et en hiver une partie importante de la population est touchée au moins une fois par an par cette infection. L’air sec et le froid étant souvent des facteurs favorisant les maux de gorge.

En général les causes du mal de gorge sont virales (dans la grande majorité) ou bactériennes. Lire aussi ci-dessous notre paragraphe sur la prescription excessive d’antibiotiques lors de mal de gorge viral.

Les symptômes des maux de gorge sont en général une gorge de couleur rouge qui brûle et irrite (signes typiques d’une inflammation). Le mal de gorge est souvent le premier symptôme du refroidissement (syndrome grippal).

symptomes refroidissement mal de gorge

Le traitement des maux de gorge d’origine virale peut se faire grâce à des médicaments antidouleurs et anti-infectieux en vente libre en pharmacie, par ex. sous forme de comprimés à sucer ou de gargarisme. Lorsque le mal de gorge est d’origine bactérienne il faudra consulter un médecin, celui-ci pourra vous prescrire des antibiotiques.

La phytothérapie et certains remèdes naturels peuvent soigner les maux de gorge d’une façon efficace et alternative comme par exemple la sauge, le thym, la mauve ou encore la réglisse.

Par exemple un simple mélange de sel dans un peu d’eau chaude semble avoir une bonne efficacité pour soigner les maux de gorge de façon simple, naturelle et bon marché.

Pour terminer ce résumé voici quelques bons conseils utiles : boire beaucoup, manger des aliments liquides, sucer des bonbons, faire des gargarismes, humidifier l’air, etc. Davantage de conseils et leurs explications sous bons conseils maux de gorge

Les antibiotiques, pas automatiques en cas de mal de gorge !

Selon une étude parue en octobre 2013 aux Etats-Unis dans la revue JAMA Internal Medicine, les médecins américains prescriraient à tort trop d’antibiotiques en cas de mal de gorge. Cette étude qui a examiné des données médicales de 1996 à 2010 nous apprend que le médecin prescrit un antibiotique à un patient souffrant de mal de gorge dans 60% des cas.

Les chercheurs ont aussi analysé le taux de prescription des antibiotiques en cas de bronchite, dans ce cas ce taux s’élevait à 70%.

On sait que pour les maux de gorge et la bronchite, la cause est la plupart du temps virale, ce qui rend l’utilisation d’antibiotiques tout simplement inutile. Rappelons que les antibiotiques ne sont actifs que contre les bactéries.

mal de gorge antibiotique

Dans le cas du mal de gorge, les antibiotiques ne sont efficaces que contre les angines d’origine bactérienne comme les angines à streptocoque. Selon les chercheurs ayant participés à cette étude, seulement 10% des personnes souffrant de mal de gorge présentent une angine bactérienne. Il y a donc clairement une surprescription d’antibiotiques. Prescrire trop d’antibiotiques augmente la résistance aux antibiotiques, ce qui est un risque important de santé publique. Des milliers d’Américains meurent chaque année des conséquences de la résistance aux antibiotiques, c’est-à-dire que pour certaines pathologies ces médicaments n’ont plus d’effets, les bactéries ayant développé des résistances. Le problème est que moins de 50% des Américains estiment que l’usage trop important d’antibiotiques est un risque pour la santé. On peut imaginer que beaucoup de patients font donc “pression” sur les médecins pour recevoir des antibiotiques. Finalement prescrire trop d’antibiotiques engendre aussi des coûts inutiles pour le système de santé.

Dans le passé d’autres études avaient également montré un taux de prescription d’antibiotiques trop élevé en cas de sinusite.

Creapharma.ch vous conseille

Qui consulter en cas de mal de gorge ?

PHARMACIE
Son pharmacien – automédication

En cas de mal de gorge nous vous conseillons de consulter un pharmacien ou son équipe. Il existe de très nombreux médicaments en ventre libre sur le marché pour apaiser la douleur. En général ces médicaments sont à base d’une molécule anesthésiante et d’un principe actif antimicrobien (ex. antiviral).MEDECINE GENERALE – SPECIALISTES – HÔPITAL

Son médecin généraliste – médecin ORL (par ex. en cas d’angine bactérienne)

mal de gorge conseil

Si les maux de gorge perdurent pendant plusieurs jours et que les médicaments en ventre libre en pharmacie (OTC) ne font pas d’effet, nous vous conseillons de consulter votre médecin. Ce dernier pourra éventuellement vous prescrire des antibiotiques s’il s’agit par exemple d’une angine d’origine bactérienne. Rappelons que si le mal de gorge est d’origine virale, les antibiotiques n’auront aucun effet. Lire paragraphe ci-dessus

Il faut aussi savoir que dans certains cas le mal de gorge peut être le signe d’une affection bien plus grave comme un cancer (ex. cancer de la gorge) d’où l’intérêt de consulter un médecin si les symptômes du mal de gorge perdurent pendant plus d’une semaine sans causes claires comme un refroidissement.

 

Définition mal de gorge

mal de gorge définition

Le mal de gorge est souvent une inflammation au niveau des muqueuses de la gorge, ce qui laisse une sensation de chatouille, de gorge “en feu”, de (très) forte douleur et d’irritation.

Le mal de gorge est en fait davantage un symptôme d’une autre maladie (refroidissement, angine, allergie, grippe) plutôt qu’une maladie en soit.

Transmission du mal de gorge

La transmission du mal de gorge peut s’effectuer par exemple par la toux ou l’éternuement d’une personne infectée, les virus et bactéries étant transportées dans les minuscules gouttelettes de salive. Les mains contaminées peuvent aussi être une source d’entrée des virus et bactéries responsables des maux de gorge.

La bouche et la gorge constituent souvent la première étape pour l’entrée de corps étrangers ou d’agents infectieux (virus, bactérie,…).

Les maux de gorge sont ainsi en général le premier symptôme d’un refroidissement.

Causes mal de gorge

La cause des maux de gorge est la plupart du temps virale (on estime dans 85% des cas), en effet les maux de gorge sont en général à incomber aux virus du refroidissement.

Les maux de gorge étant alors l’un des symptômes (avec la fièvre, le rhume,…) des refroidissements.

On pense qu’il y aurait environ 200 virus différents pouvant provoquer un refroidissement et donc un mal de gorge.

Dans certains cas les maux de gorge peuvent être causés par des bactéries (on parle aussi d’angine).

Il faut savoir que les maux de gorge d’origine bactérienne provoquent des symptômes plus marqués avec en général de plus grandes douleurs.

Remarquons que les virus peuvent favoriser l’apparition des maux de gorge d’origine bactérienne. En effet les virus vont grâce à leur grand nombre fragiliser le système immunitaire, ce dernier devient moins efficace car il s’active dans l’élimination des virus ce qui aboutit ensuite à une entrée plus facile des bactéries au niveau de la gorge.

Le mal de gorge peut également être causé ou favorisé par un air trop sec, la fatigue (suite à un affaiblissement du système immunitaire), une allergie (rhume des foins,…), le tabac (par exemple la fumée de tabac dans une pièce), le stress ou la nervosité, une pharyngite (angine), une laryngite ou le simple fait d’avoir trop parlé ou trop crié.

La mononucléose (provoquée par le virus d’Epstein-Barr) peut aussi être une cause des maux de gorge.

Cancer de la gorge et maux de gorge

Il faut savoir que dans de rares cas un mal de gorge peut être le symptôme d’un cancer et en particulier le cancer de la gorge. Le cancer de la gorge, provoqué parfois par le virus HPV a une plus forte probabilité de se développer chez des personnes ayant un rapport sexuel oral sans protection avec plusieurs partenaires pendant leur vie. Fumer et boire de l’alcool sont d’autres causes du cancer de la gorge.

Symptômes des maux de gorge

Les symptômes classiques d’un mal de gorge sont habituellement :

–  Une gorge de couleur rouge qui brûle et irrite (signes typiques d’une inflammation).

–  Une difficulté à avaler des aliments solides.

–  D’autres symptômes typiques d’un refroidissement comme la fièvre ou le rhume.

–  Un gonflement éventuel des ganglions lymphatiques.

–  Un enrouement.

–  Une haleine désagréable (mauvaise haleine).

–  Des possibles difficultés respiratoires.

Prière de consulter rapidement un médecin en cas de complications liés aux maux de gorge, comme par exemple : une fièvre élevée, une angine ou encore une difficulté à respirer.

En général, un mal de gorge disparaît après 5 à 7 jours.

Médicaments (pastille à sucer,…) contre les maux de gorge – Soigner les maux de gorge

Les traitements classiques contre les maux de gorge peuvent être les suivants :

Mal de gorge traitement

1. Des médicaments à base d’un anesthésique local associé à un antiseptique, ces médicaments vont notamment permettre de calmer la douleur et de désinfecter les muqueuses de la gorge.

Ces médicaments sont souvent pris en comprimés à sucer ou en gargarisme :

– Par exemple en *comprimés à sucer on peut noter pour la Suisse les marques suivantes : Lysopaine®, Mebucaine®, Strepsils®.

maux de gorge soins

– Par exemple sous forme de *gargarisme on peut noter pour la Suisse : Hextril® ou Collublache® et en France par exemple : Hextril®, Collustan® ou Eludrile® (collutoire).

2. Des antalgiques, comme ceux à base de paracétamol, d’ibuprofène ou d’AAS (Aspirine®), ces antidouleurs permettent surtout de compléter la thérapie en cas de fortes douleurs et de fièvre liés aux maux de gorge.

3. Des thérapies à base de plantes (bonbons, tisane,…).

Plantes contre les maux de gorge – Phytothérapie

– Plantes médicinales

– Remèdes de grand-mère

Les plantes médicinales ci-dessous ont su montrer une efficacité contre les maux de gorge :

Classé par ordre alphabétique

mal de gorge phytothérapie

–  Camomille vraie, utilisée sous forme de gargarisme, tisane ou en gélule.

cassis contre mal de gorge

–  Cassis, les baies de cassis sont utilisées en bonbons.

guimauve contre le mal de gorge

–  Guimauve, utilisée sous forme de tisane ou bonbons.

Mauve contre le mal de gorge

–  Mauve, utilisée sous forme de tisane, bonbons, gargarisme ou capsule

Mousse d'Islande contre mal de gorge

 

–  Mousse d’Islande, utilisée sous forme de bonbons ou en tisane

Réglisse contre le mal de gorge

–  Réglisse, utilisée sous forme de bonbons ou tisane

tisane de sauge contre mal de gorge

–  La tisane de sauge, utilisée sous forme de gargarisme

Tisane de thym contre le mal de gorge

–  Thym (fort pouvoir désinfectant), utilisée sous forme de tisane, capsule, sirop ainsi qu’en huile essentielle

Huiles essentielles (aromathérapie) en cas de maux de gorge

Thym contre mal de gorge

En cas de mal de gorge type angine avec irritation, il est possible d’utiliser des huiles essentielles anti-infectieuses, anti-virales comme l’huile essentielle de thym à thymol par exemple.

Vous pouvez mettre une goutte d’huile essentielle de thym à linalol sur un comprimé neutre, à prendre 2 à 3 fois par jour.

Les huiles essentielles contiennent différents composants ayant tous des activités différentes. L’huile essentielle de thym est surtout anti-infectieuse et immunostimulante.

Une autre huile essentielle intéressante est le ravensare.

Remèdes de grand-mère contre les maux de gorge

Tisanes Remèdes Autre (cataplasme,…)
Tisane de saugegargarisme de sauge Gousse d’ail Cataplasme d’argile
Tisane de pensée sauvage (en gargarismes) Remède contre l’angine Eau salée contre les maux de gorge
Remède à base de carotte et de sucre candi Remède à base de carotte et de sucre candi
Remède contre les maux de gorge à base de sauge Jus de citron
Remède à base de thym et de miel Décoction de lamier blanc
Remède à base de citron Décoction de sauge
Décoction d’aigremoine (gargarisme)

Bons conseils pour soigner les maux de gorge – Prévention maux de gorge

sauge contre le mal de gorge

–  Buvez beaucoup, notamment des tisanes (à base de sauge) ainsi que des boissons ou tisane avec du miel. Boire simplement de l’eau aide aussi à soigner le mal de gorge. En effet, dans cette maladie la gorge est souvent sèche avec peu de mucus sécrété, ce dernier a une fonction protectrice contre les agents infectieux. Boire aide de ce fait à reformer le mucus.

Une idée est de doubler sa consommation de liquide lors de mal de gorge. Evitez toutefois l’alcool et le café qui ont un effet déshydratant.

–  Mangez essentiellement des aliments liquides (soupes,…) pour diminuer la douleur à la déglutition.

–  Sucez des bonbons pour la gorge, cela augmente la sécrétion salivaire et favorise la guérison, faites toutefois attention de respecter les indications sur la notice d’emballage du médicament pour ne pas en abuser.

–  Evitez de manger des aliments trop acides ou trop salés pour ne pas irriter la muqueuse de la gorge.

–  Faites des gargarismes (à base de tisane de sauge ou camomille par exemple).

–  Soignez-vous avec des plantes médicinales riches en mucilage sous forme de tisane ou en bonbons.

–  Lorsque le mal de gorge s’est déclaré, la prise d’une dose importante de vitamine C (jusqu’à 1 g par jour) ainsi que de zinc (4 à 5 pastilles de zinc par jour pendant 5 jours maximum), permettrait de réduire de moitié la durée des symptômes.

–  Protégez le cou et la gorge du froid avec un foulard ou une écharpe, surtout en hiver.

–  Humidifiez l’air de la chambre où l’on dort ainsi que du bureau (par exemple à l’aide d’un humidificateur, en vente en pharmacie ou dans de nombreux commerces).

–  Evitez de trop parler ou de trop chanter lors d’un mal de gorge pour ne pas aggraver la situation, surtout lors de laryngite. Lire aussi: enrouement.

–  Evitez les locaux enfumés et si possible ne fumez pas lors d’un mal de gorge (action très irritante du tabac sur la muqueuse de la gorge).

–  Lavez-vous régulièrement les mains au savon (pendant 15 secondes), cela permet d’éviter une transmission à d’autres personnes et de se préserver d’une (auto)contamination.

–  En cas de maux de gorge, il faut faire attention à ne pas toucher la région des yeux y compris les paupières. Car les virus des maux de gorge peuvent provoquer une conjonctivite. Evitez donc surtout de mettre la main dans la gorge puis ensuite au niveau des yeux.

Comment traduit-on le mal de gorge dans d’autres langues ?
Détails de l'éditeur: Cet article a été modifié le 01.08.2015

Thèmes