PUBLICITE
France Suisse Romande Suisse Allemande Suisse Italienne Brésil Portugal Espagne Italie
Devenir membre | S'identifier:
Creapharma sur TwitterSignaler une erreur Imprimer

Traitement Parkinson

Le traitement pour soigner la maladie de Parkinson a pour objectif de contrôler les symptômes et repose principalement sur un traitement médicamenteux (voir aussi en bas de page pour d'autres méthodes de traitement, souvent très efficaces).

Le pronostic de la maladie de Parkinson est en général bon, en effet avec des traitements adaptés le patient peut plus ou moins maintenir ses activités et sa durée de vie est normale. Dans certains cas toutefois la maladie n'arrive pas à être entièrement stabilisée et certaines facultés intellectuelles s'altèrent.


Traitements médicamenteux

Lévodopa

La lévodopa (L-Dopa) est le traitement de référence pour soigner la maladie de Parkinson, en particulier dans les cas où les symptômes qui prédominent sont une lenteur des mouvements ainsi que de la raideur musculaire.
Ce médicament augmente la concentration de dopamine dans le corps strié du cerveau, car la L-Dopa se transforme en dopamine dans le cerveau. La lévodopa est souvent associée à d'autres molécules (voir tableau ci-dessous) car il faut savoir que l'association de lévodopa avec par exemple les inhibiteurs de la décarboxylase périphérique diminue l'incidence de nausées et vomissements et facilitent le passage de la lévodopa dans le cerveau.
On administre en général la lévodopa à doses croissantes, c'est-à-dire qu'on commence par une petite dose jusqu'à atteindre la dose minimum nécessaire pour arriver à une suppression des symptômes. En général on fractionne en 8 prises quotidiennes (source: Larousse Médical, édition de 2009)

Effets secondaires et risques liés à la Lévodopa
Le principal effet secondaire de la lévodopa est l'apparition du phénomène on-off qui se manifeste en général après plusieurs années de traitement, dans malheureusement presque 4 patients sur 5 après 10 ans de maladie. Il s'agit d'une réapparition brutale des symptômes, d'où le concept on (les symptômes apparaissent) alors qu'avec la lévodopa on avait limité voire arrêté les symptômes (off). C'est pourquoi certains médecins prescrivent parfois des agonistes dopaminergiques (mais qui eux aussi ont des effets secondaires parfois très ennuyeux, lire ci-dessous).

Inhibiteurs de la MAO-B
L'utilisation également de neuroprotecteurs retardent la dégénération neuronale et rendent la progression de la maladie plus lente. La sélégiline est un médicament utilisé à cette fin.

Ce sont les inhibiteurs de la MAO-B (monoamino oxydase B), qui retardent la dégradation de dopamine. Lorsque ce genre de traitement est installé il faudra éviter la prise des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine [IRS] (ex. fluoxétine, paroxétine, sertraline,...), les antidépresseurs trycyliques et tétracycliques (maproptiline, imipramine), mépéridine, opiacées, dextrométorphane ou encore le tryptophane.

Agonistes de la dopamine
Les médecins utilisent parfois ce genre de médicaments. Ils permettent d'éviter l'effet on-off de la lévodopa mais malheureusement ont aussi de sérieux effets secondaires (lire ci-dessous). L'action des agonistes de la dopamine est comme son nom l'indique d'agir comme un agoniste (qui a le même effet que la dopamine) et donc diminuer les symptômes de Parkinson. Il semble toutefois que les agonistes de la dopamine soient moins efficaces que la lévodopa.

Effets secondaires des agonistes de la dopamine
Les principaux effets secondaires des agonistes de la dopamine reposent sur le développement d'une hypersexualité (fréquentation de prostitutées, etc) ce qui engendre des dépenses énormes sans compter le problème moral (en fonction de l'éducation du patient), d'un problème sérieux dans les dépenses; le patient va augmenter ses dépenses (de façon compulsive) et l'addiction aux jeux d'argent (casino,...).
Il semble que ce facteur de risque soit particulièrement grand chez des hommes jeunes et qui ont une personnalité curieuse.
D'un point de vue chimique, la dopamine est responsable des centres du plaisir (même si c'est probablement trop complexe pour expliquer en quelques phrases ses effets), probablement qu'il y a un dérèglement dans le cerveau suite à la prise des agonistes de la dopamine, ce qui favorise cette attitude risquée envers le sexe et l'argent. Il semble que cet effet secondaire soit particulièrement marqué avec le pramipexol (voir listing dans le tableau ci-dessous).

Résumé des traitements médicamenteux dans la thérapie de Parkinson - antiparkinsoniens
Lévodopa (+ association) Inhibiteurs de la MAO-B Agonistes de la dopamine Inhibiteurs de la
catéchol-O-méthyltransférase
Levodopa + Bensérazide Sélégiline Cabergoline Tolcapone
Levodopa + Carbidopa Rasagiline Pergolide Entacapone
Levodopa + Entacapone Ropinirol
Pramipexol
    Bromocriptine  
Rotigotine

(source tableau: Pharma Journal no 15, année 2008, Suisse)

Thérapies non-médicamenteuses

Chirurgie
On utilise parfois la chirurgie pour soigner la maladie de Parkinson, en général chez des patients qui ne réagissent pas de façon satisfaisante aux traitements médicamenteux. En particulier chez les patients dont les tremblements sont passablement invalidants. On utilise des électrodes pour moduler la stimulation, l'efficacité de cette technique est souvent excellente.

Cellules souches
Dans le futur on peut imaginer que des thérapies par cellules souches puissent se développer comme des greffes (ceci reste pour le moment, à notre avis, du domaine expérimental).

Kinésithérapie
La kinésithérapie est très importante dans le traitement de l'akinésie ainsi que de la rigidité. Il s'agit entre autre d'une méthode de rééducation concernant la marche et l'équilibre.

Lire la suite: phytothérapie Parkinson

Derniers messages sur le forum parkinson - Vous aussi POSEZ VOS QUESTIONS SUR LE FORUM PARKINSON

Dernier message

POSEZ VOS QUESTIONS SUR LE FORUM PARKINSON



Détails de rédaction: cet article a été modifié le 17.03.2013.
Contrôle qualité
Dernière mise à jour:
17.03.2013

Révision médicale de la page:
Mise en page (design, photos, animations):


Correction de syntaxe, orthographe et grammaire:


voir aussi

Quickinfos top

Thèmes



Inscription newsletter


BMI

NEWS

7 bons conseils pour prévenir Alzheimer (étude)

WASHINGTON - La maladie d’Alzheimer fait de plus en plus parler d’elle en faisant souvent la une des médias et presque chaque semaine...

Infarctus du myocarde chez la femme, 5 informations essentielles à connaître

Creapharma résume pour vous 5 informations essentielles pour mieux identifier et prévenir cette maladie

_________________________

Facebook

   




   

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter !   

quicksite Powered by quicksite v 4.7.5 © 2002-2014 All rights reserved     © Creapharma.fr


Dernière mise à jour du site: 01.09.2014